Congés payés imposés 2020/2021

Communiqué intersyndical

Suite à la réunion du Comité Social et Économique (CSE) du 29-30 janvier 2020, les élus représentant les syndicats CFDT, CFTC, Diversité & Proximité, FO, Solidaires Informatique ont décidé de vous informer au sujet des modalités de gestion des congés payés que la direction souhaite mettre en place à partir du 1er mars.

Lors de cette réunion, la direction a informé le CSE sur le fait qu’elle souhaite imposer :

  • une période de fermeture totale de l’entreprise du 10 au 14 août 2020,
  • que 20 jours de congés payés soient pris entre le 1er mai et le 31 octobre 2020 (dont la semaine imposée par l’employeur pour fermeture annuelle),
  • que les salariés planifient ces congés pour la période à venir au plus tard le 31 mars 2020, ces souhaits étant soumis à l’acceptation du responsable hiérarchique,
  • que 10 jours de congés consécutifs soient pris entre le 1er mai et le 31 octobre 2020.

La direction a également indiqué qu’à l’appréciation du responsable hiérarchique :

  • la 5ème semaine de congés sera imposée à certains salariés du 24 au 31 décembre 2020 inclus,
  • 10 jours de congés seront imposés à certains salariés entre le 3 et 28 août 2020 inclus.

Ainsi, si la direction met en place son projet :

  • hors période du 1er mai au 31 octobre 2020, nous ne disposerions au mieux que de 5j de congés payés
  • pour certains, nous nous verrions imposer jusqu’à 3 semaines de congés payés et aurions seulement à notre disposition 10 jours à poser obligatoirement entre le 1er mai et le 31 octobre 2020,
  • lors des périodes de fermeture,et au cas où nous ne disposerions pas d’assez de congés (nouveaux embauchés, pas assez de congés) nous serions contraint de poser des congés sans solde,
  • l’acceptation de nos congés payés se ferait selon le bon vouloir de notre responsable hiérarchique,
  • l’alimentation bonifiée du CET (Compte Épargne Temps) ne serait pratiquement plus possible.

Les modalités de pose des congés payés, aujourd’hui souples, sont ainsi remises en cause au profit d’un système contraignant et compliquant l’organisation des congés payés pour les salariés (enfant scolarisé, conjoint en activité, garde alternée, retour au pays…)

Le CSE a d’ores et déjà fait remarquer à la direction que cette modification majeure aura des conséquences sur la qualité de vie des salariés, le recrutement et le départ de salariés ; nos principaux concurrents ayant des dispositions bien plus favorables (plus de jours de congés, pas de période de fermeture, pose souple…).

La direction entend appliquer ce projet dès le 1er mars. Aussi, l’intersyndicale invite l’ensemble des salariés de l’entreprise à faire part de leur désapprobation à leur manager, responsable hiérarchique ou à la direction afin de pousser la direction à revoir sa position. Signez la pétition en ligne pour marquer votre désaccord avec ce projet !

https://framaforms.org/petition-astek-conges-imposes-1580910894

Fermer le menu