Handicap, un non-sujet au sein du Groupe !

Déclaration au CE du mois d'avril 2016

Depuis des années, la section CFDT a fait des propositions sur le Handicap. Mais rien n’avance, côté Direction, qui semble encore préférer payer plus de 400 000 euros de contributions AGEFIPH 2015 plutôt que de remplir ses obligations.

En 2015, seuls 13 de nos collègues sur 1797 sont concernés par la reconnaissance d’un Handicap. En revanche, la direction ne présente aucune mesure mise en œuvre pour leur faciliter leur vie professionnelle, hormis peut-être l’adaptation de leur poste de travail. 

Pourtant, l’entreprise se targue sur son site internet :« Astek croit en la responsabilité civique des entreprises ainsi qu’à l’importance croissante des questions de développement durable dans les relations commerciales. » ou encore « Entreprise citoyenne et responsable, Astek veut être acteur d’une démarche d’amélioration de ses environnements sociaux, économiques et écologiques ».

Le rapport de la direction sur « L’emploi des travailleurs handicapés » d’une année sur l’autre ne change guère et ne reflète aucune volonté de nos dirigeants pour mettre en œuvre une réelle politique sur ce sujet.

Et, pourtant, l’AGEFIPH propose une offre d’interventions complémentaire des aides de droit commun, composés de services, de prestations et d’aides destinés aux personnes handicapées et aux entreprises.

Des services mis en œuvre par les partenaires-services de l’AGEFIPH comme ALTHER, qui mobilise, informe et accompagne les entreprises pour satisfaire leur obligation d’emploi de personnes handicapées.

Par ailleurs, l’AGEFIPH apporte une offre de service directe aux entreprises pour la mise en œuvre de leur politique d’emploi des personnes handicapées.

Pôle emploi a également mis en place une agence spécifique sur cette thématique sur Paris.

Un certain nombre d’autres acteurs du monde du Handicap existe, et diverses manifestations pour faciliter l’insertion de travailleurs en situation de Handicap dans l’Entreprise sont planifiées sur une année.

Les partenaires existent et n’attendent plus qu’Astek !

La CFDT tient à rappeler qu’une personne en situation de Handicap n’est pas forcément en fauteuil roulant ou avec un bras en moins. Les situations de Handicap sont multiformes et ne sont pas toujours apparentes au premier regard. Il faut casser à tout prix ces clichés d’un autre temps !

La CFDT demande donc à la direction de prendre réellement en charge ce dossier, et de jouer son rôle d’acteur civil de la Société au lieu de le mettre de côté.

La section CFDT Astek - Le mardi 26 avril 2016